Description du projet

Octopus Sync’ – Gestion de projet

Contexte : Fin 2018, le Centre d’Investigation Clinique de Besançon débute un projet de recherche en neuroscience qui vise à étudier l'impact de la musique sur le corps humain. Une expérience est proposée : récolter les données physiologiques et le ressenti de 15 cobayes durant un concert, le tout simultanément, en direct et de manière parfaitement synchrone. Je suis missionné par Manaty en tant que chef de projet pour encadrer le développement de l'application devant permettre l'expérience et la synchronisation des données récoltées : Octopus Sync'

Ma mission de chef de projet pour Octopus Sync’ s’annonçait complexe pour plusieurs raisons :

  • L’application devait se connecter à des solutions externes limitées et compliquées. Notamment aux systèmes hardware (casques EEG) et software de l’entreprise américaine Emotiv, prévus pour mesurer les données d’une seule personne à la fois, et non plusieurs comme le requérait l’expérience.
  • L’application devait être simple à déployer et à utiliser. L’expérience devait prendre place durant un concert live, il n’y avait donc pas le même niveau de maîtrise qu’en laboratoire. Par ailleurs, l’application devait pouvoir monitorer en temps réel l’expérience afin de s’assurer que tout se passe bien.
  • De nombreuses interactions homme-machine devaient avoir lieu durant l’expérience. De la part du maître de l’expérience, qui devait pouvoir envoyer des informations durant le concert, mais également des cobayes qui devaient pouvoir donner leur ressenti en temps réel.
  • Les contraintes techniques étaient importantes. Les données des 15 cobayes devaient être synchronisées avec une précision de l’ordre de la milliseconde pour que les résultats de l’étude soient probants.
  • L’équipe technique était constituée d’experts internationaux. Avec un architecte situé à Dijon, un expert en développement logiciel et algorithmique situé à Moscou et deux développeurs Web et Mobile travaillant depuis les Philippines.

Après avoir récupéré et exprimé le besoin fonctionnel de la solution, j’ai organisé l’équipe et encadré le développement à distance. J’ai par ailleurs travaillé sur un plan de test poussé pour m’assurer que tout était couvert le jour de l’expérience.

Le projet fût un franc succès. L’équipe de recherche a ainsi pu mener à bien ses expériences et obtenir des résultats exploitables pour leur étude.

logo_cic_besancon

#analyse #cahier des charges #gestion de projet #tests #SCRUM

Interview de l’équipe de recherche
Interview radio de Thibault Chabin, chef de projet côté client